Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour À L'accueil

  • : JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • : Artisan paysagiste, Victor RIBEIRO, gérant de la SARL ACCES JARDINS, vous guide dans le projet de conception de votre espace vert par plans personnalisés, le réalise (configuration du terrain, plantations végétaux -massifs, arbres, arbustes, fleurs - allées - pavage, gravillons, dallages -, clôtures, murets, décoration extérieure), entretient votre jardin (tontes pelouses, élagage, taille, désherbage, bêchage) possibilité de contrats à l’année. Eure Eure-et Loir Yvelines.
  • Contact

Accès Jardins


9, route de la Croix-Blanche

27220 Serez
Tel bureau : 02 32 37 26 81
Tel portable : 06 28 05 06 68
Nous écrire
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 12:28
Le rôle de la pectine

Cette substance, contenue naturellement dans la plupart des fruits, mais surtout concentrée dans les pépins, la peau, et les fruits peu mûrs, permet la « prise » de confitures et gelées... C’est elle qui donnera de la « tenue » à vos gelées et confitures et leur évitera d’être trop liquides.

L’ajout abusif de sucre, préconisé ici et là, pour assurer cette tenue, est erroné.

Un grand nombre de fruits, et bien sûr les fleurs, ne contiennent pas de pectine. Ils ont besoin d’un ajout.

 

Et pourquoi acheter de la pectine du commerce, obtenue tout simplement à base de pommes, alors que vous pouvez la faire vous-mêmes ?

 

Elle se trouve dans : le blanc des peaux agrumes, les cassis, les coings, les framboises, les groseilles, les mûres, les myrtilles, les pépins d’agrumes, les pommes.

 

La pectine se retrouve principalement dans la peau et les pépins. C’est pourquoi je vous déconseille d’utiliser des fruits du commerce, dont la peau est fréquemment traitée, voire paraffinée.

Et toutes ces pommes, pour ne parler que d’elles, qui, par leur taille ou leur forme ou leur aspect, risquent de ne profiter qu’aux oiseaux, servez-vous-en !

 

Vous pouvez même, après avoir utilisé des pommes, pour une tarte ou autre, conserver la peau et les cœurs contenant les pépins, et faire votre source de pectine naturelle avec ceux-ci, en n’ayant pas gâché la pulpe.

 

Autre astuce : à chaque fois que vous utilisez un agrume quelconque, mettez les pépins dans un récipient à l’air libre. Ils ne pourriront pas mais se dessécheront tranquillement. À chaque fois que le besoin s’en fera sentir, vous cherchez partout ce que signifie le fameux mot « mousseline » trouvé dans tous les livres de recettes sur les confitures, puis vous prenez une compresse stérilisée, vous mettez vos pépins au milieu et la refermez avec une ficelle à rôti ; puis vous la jetez dans la bassine où cuit votre confiture ou votre gelée demandant ajout de pectine.


Comment faire sa pectine, un mode d'emploi vraiment très complet.


Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans Confitures
commenter cet article

commentaires

Laure 05/09/2008 22:32

deux kilos pour moi, s'il te plait miss
un pour les tartes
et un autre pour croquer la vie :)
byye