Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour À L'accueil

  • : JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • : Artisan paysagiste, Victor RIBEIRO, gérant de la SARL ACCES JARDINS, vous guide dans le projet de conception de votre espace vert par plans personnalisés, le réalise (configuration du terrain, plantations végétaux -massifs, arbres, arbustes, fleurs - allées - pavage, gravillons, dallages -, clôtures, murets, décoration extérieure), entretient votre jardin (tontes pelouses, élagage, taille, désherbage, bêchage) possibilité de contrats à l’année. Eure Eure-et Loir Yvelines.
  • Contact

Accès Jardins


9, route de la Croix-Blanche

27220 Serez
Tel bureau : 02 32 37 26 81
Tel portable : 06 28 05 06 68
Nous écrire
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 07:52
(Recette issue de Les Confitures maison, hors série de l'Ami des jardins, 1981)

Ni l'Antiquité ni le Haut Moyen Âge n'ont mentionné dans leurs textes cette plante aujourd'hui si commune. Ce n'est qu'au XIIe siècle qu'il commence à en être question, ce qui laisse supposer que le pissenlit a été sinon importé, du moins largement répandu par les invasions des Barbares. Il ne commence à prendre de l'importance médicalement qu'au XVe siècle. Sa culture potagère, elle, ne remonte guère qu'au premier tiers du XIXe siècle. La recette bourguignonne que nous vous présentons ici a donc, surtout, en raison de son ancienneté, une valeur thérapeutique. Notez qu'en région rhénane se fabrique un « vin de pissenlit » dont le goût se rapprocherait de celui du « vin de raisin ». Quant à la racine de ces plantes, elle remplace, une fois torréfiée, la chicorée pour s'ajouter au café, ou même le remplacer.

On prête aussi à la « cramaillotte », cette gelée de fleur de pissenlits au goût très fin, des vertus curatives pour les maladies des bronches et des voies respiratoires.

La « cramaillotte »


Préparation 12 heures
Cuisson 1 h 45. Facile
- 365 fleurs de pissenlit
- l kg de sucre
- 1,5 l d'eau
- 2 oranges
- 2 citrons.
Récoltez des fleurs bien épanouies, lavez-les, enlevez la partie verte.
Faites-les sécher en les étalant au soleil pendant plusieurs heures (sinon moi je les mets à four doux) Mettez-les ensuite dans une bassine avec l'eau, les oranges, les citrons, lavés et coupés en morceaux.
Faites cuire à tout petit bouillon pendant une heure en veillant à ce que toutes les fleurs baignent dans l'eau. Filtrez ensuite le tout en pressant bien pour obtenir le maximum de jus. Versez-le dans la bassine à confiture, ajoutez le sucre. Faites cuire pendant 45 minutes environ. Vérifiez la prise en gelée en faisant tomber quelques gouttes sur une assiette froide. Versez dans les pots. Couvrez après refroidissement.
Cette gelée a une saveur de miel très fine.

De la cramaillotte, j'en fais les printemps où je me sens patiente... pas tous les ans, quoi... C'est un régal, mais il ne faut pas dire aux gens que c'est du pissenlit, ils croient a priori que c'est amer ! Il faut leur faire goûter d'abord et deviner ensuite !
On ne pèse pas les fleurs mais le jus final.

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans Confitures
commenter cet article

commentaires