Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour À L'accueil

  • : JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure
  • : Artisan paysagiste, Victor RIBEIRO, gérant de la SARL ACCES JARDINS, vous guide dans le projet de conception de votre espace vert par plans personnalisés, le réalise (configuration du terrain, plantations végétaux -massifs, arbres, arbustes, fleurs - allées - pavage, gravillons, dallages -, clôtures, murets, décoration extérieure), entretient votre jardin (tontes pelouses, élagage, taille, désherbage, bêchage) possibilité de contrats à l’année. Eure Eure-et Loir Yvelines.
  • Contact

Accès Jardins


9, route de la Croix-Blanche

27220 Serez
Tel bureau : 02 32 37 26 81
Tel portable : 06 28 05 06 68
Nous écrire
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 11:40


Un couple de clients a un double problème dans son jardin.

 

En premier lieu, ce jardin offre une surface relativement petite.
Il possède une haie de thuyas assez âgés,
qui a crû et embelli jusqu’à soustraire à ce jardin une surface supplémentaire.
Cette haie offre néanmoins l’avantage de faire office de brise-vue
et de cacher jardin et maison à la vue des passants.

 

Second point noir de ce jardin, la largeur de l’allée carrossable.
En effet, si une berline peut s’y garer,
le passage piéton entre la voiture et le mur est très exigu.

 

Appelés sur les lieux, nous avons étudié ces différents problèmes
et proposé aux clients les aménagements suivants :

 

Les thuyas seront coupés à raz du sol. Point n’est besoin de les dessoucher, car seront plantées ensuite des fleurs aux racines peu conséquentes.

 

 




Un muret clôt la propriété côté rue. Sur ce muret, nous allons mettre en place une clôture en panneaux de pin traité par autoclave garantie 10 ans.

Ce choix est un bon compromis entre les panneaux en bois exotiques garantis à vie, plus chers, et les panneaux en pin non traité, peu onéreux, mais qui vieillissent très vite et très mal (produit que nous ne proposons pas).


Le muret intérieur, en pierres, de 6 mètres de longueur sera repoussé de un mètre et surmonté de panneaux de bois, ce qui garantira l’intimité des propriétaires. Les arbustes qui aujourd’hui sont en surplomb seront coupés et dessouchés.

Petit plus : passé le portail d’entrée, à l’endroit où l’arrière de la voiture ne gênera pas le passage, nous mettrons en place un local destiné aux poubelles, qui fermera par portes battantes, et dans lequel se situera le robinet d’arrivée d’eau extérieur.

 024 acces jardins plan personnalise10


 

Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 11:39


Dans le but de la remplacer par une clôture de panneaux en bois à Plaisir (78370), nous avons abattu une haie de thuyas plantée derrière un muret.

 

Âgés d’une trentaine d’année et trop peu entretenus, ils occupaient une trop grande surface dans le petit jardin.
Leur propriétaire avait bien tenté d’élaguer la haie à l’intérieur du jardin, mais s’ils ne sont pas élagués régulièrement, les thuyas ne peuvent être « rattrapés » esthétiquement.

 


 

 


Victor Ribeiro a commencé par couper les branches puis les troncs de la partie perpendiculaire à la rue, proche du portail d’entrée.

 



La taille a continué,
dévoilant le grillage.
Des branches y sont accrochées.

 

 

 



La situation en contrebas de la rue a permis un chargement plus aisé des branches.

 


Les troncs situés près du portail étaient derrière un muret que nous allons déplacer.
C’est pourquoi il a fallu les dessoucher à la mini-pelle.

 

 


 

Il était prévu que les thuyas parallèles à la rue seraient simplement coupés au raz du sol, les racines ne gênant en rien la plantation future de fleurs, contrairement à l’implantation ultérieure d’autres arbustes. Cependant, les quatre derniers étaient vraiment plantés trop près du mur (ce qui sera cause d’un mur très détérioré par les racines). Nous aurions eu des difficultés à monter les panneaux de bois sans les dessoucher.

 




Le grillage a été ôté.

 

 

 

Lire la suite: remise en état d'un mur

 

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans Abattage - Elagage - Tailles
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 11:38

(Deuxième partie
de l’aménagement d’une clôture en panneaux de bois.)

 

Quand nous nous étions déplacés pour établir le devis de ce chantier visant à couper une haie de thuyas pour la remplacer par une clôture en panneaux de bois, nous avions établi que le « chapeau » du muret extérieur était très abîmé et ne pourrait pas supporter d’être travaillé afin d’y sceller les platines de soutien des poteaux.

 



Il était nécessaire de casser et refaire ce chapeau du mur.

 

 

 


Nous avons découvert, chose que nous ne pouvions pas voir avant d’avoir ôté les thuyas, que ces derniers, plantés bien trop près du mur, y avaient infiltré leurs racines, des petites, mais aussi de très grosses.

 

 



Sous le chapeau,
les pierres du dessus se descellaient
et la partie gauche du mur
était bombée.

 

 

 


Les pierres de la partie bombée
ont été ôtées, les racines enlevées et les pierres du côté et du dessus rescellées au ciment chaulé.
Ce dernier est indispensable sur tout vieux mur : un ciment gris adhérerait mal au matériau ancien et donnerait de très mauvais résultats dans la durée.

 



Le coffrage extérieur a été apposé afin de refaire le chapeau et des fers à béton ont été posés.

Première couche de ciment blanc, où sont scellées à leur place exacte les platines.

 

 

 

 





Le chapeau est terminé,
en légère déclivité.

 


Après séchage,
les planches de coffrage
sont ôtées.

 

 

 




Les traces de coffrage
seront éliminées
par un méticuleux grattage,

 






donnant un aspect ancien.

 

Lire la suite: déplacement d'un mur

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans Clôtures
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 11:37

(Troisième partie
de l’aménagement d’une clôture en panneaux de bois.)

 

Après l’abattage des thuyas et la réfection du mur extérieur, nous revoici maintenant à l’intérieur du jardin, là où un muret ancien laissait une largeur trop étroite pour les piétons une fois garée la voiture.

Il a donc été prévu de « pousser » ce muret de 1,20 mètre.

 


Pour ce faire, nous l’avons tout d’abord démonté pierre par pierre à l’aide d’un perforateur.
La terre du jardin était adossée au muret et en surplomb de l’allée.

 

 

 



Tout en déracinant les thuyas à la minipelle, nous avons terrassé la terre de façon à araser et mettre sa surface au niveau de l’allée.

 




La surface requise a été balisée.

 

 

 




Le muret a été rebâti à l’ancienne, avec les pierres issues du précédent.

 


Les joints et la surface supérieure ont été grattés pour offrir un aspect rustique. L’arrivée d’eau et le robinet ont été déplacés
et seront situés
à droite du local poubelles.

 

 

 



La surface conquise est visible
à la droite du pilastre du portail.

 

 

 

Repost 0
Published by Acces Jardins - dans Clôtures
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 11:35

Mise en place d’une palissade en panneaux de bois
à Plaisir Yvelines

 

(Quatrième partie
de l’aménagement d’une clôture en panneaux de bois.)

 

Après avoir abattu la haie de thuyas, avoir refait le mur extérieur et son chapeau,
démonté et déplacé le mur intérieur, phase finale de l’opération :
la mise en place de la clôture en pin traité par autoclave.

 

 

 

 

 

 

 

 

Leur base enduite
d’un goudron protecteur,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les poteaux sont fixés
dans les platines.

 

 

 

 

 

 

Puis les panneaux
de 1,80 m de large
sont fixés par vissage
sur les poteaux,
grâce à des équerres.

 

 

 

 

 

 

 

Une grave calcaire a été répandue et damée afin de stabiliser certains endroits du sol de l’allée carrossable, mais aussi

 

 

 

 

le sol du futur local à poubelles dont les poteaux
sont ici mis en place.

 

 

 

 

Et voici ce local terminé,
avec ses portes, ses gonds et son loquet.

 

Ces poubelles, dans leur local, ne gêneront plus le passage, puisque l’arrière de la voiture sera situé plus haut, où l’allée est plus large qu’auparavant.

 

 

 

Les panneaux sont lasurés
(la terre reste à disposition des clients).

 

 

 

Qui se souvient de l’aspect extérieur initial ?

 

Repost 0
Published by Catherine ROUSSEAU - dans Clôtures
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 12:26
L'information vient de tomber de la part de L'unep (Union nationale des entrepreneurs du paysage) dont nous sommes adhérents:


Flash-Info - Spécial TVA et travaux sur les arbres

La loi dite « loi tempête » était censée s’appliquer jusqu’au 31 décembre 2010.

Par une instruction du 23 mars 2000, l’administration avait en effet adopté une tolérance fiscale à laquelle elle a décidé de mettre fin en publiant une nouvelle instruction le 8 décembre 2006.

Depuis le 8 décembre 2006, la « loi tempête » n’est donc plus applicable. Il en découle que le taux réduit de TVA à 7 % qui s’appliquait aux travaux évoqués en page 30 du fascicule sur la TVA de l’entrepreneur du paysage n’est plus applicable depuis cette date.

L’Unep cherche actuellement à faire confirmer cette interprétation par l’administration fiscale et vous informera prochainement de la position du ministère sur ce point.

Nous nous empressons de modifier le tableau sur ce sujet et vous tiendrons au courant de la suite.

Voici la réponse écrite que nous a faite sur ce sujet l'inspecteur des impôts de l'Eure:
"L'abattage des arbres risquant de tomber sur un immeuble à usage d'habitation achevé depuis plus de 2 ans entrait dans le cadre des travaux d'urgence avant le 8 décembre 2006. Depuis cette date, cet abattage n'est plus assimilé à des travaux d'urgence et relève par conséquent du taux normal de 19,6 %."

Repost 0
Published by Acces Jardins - dans Paysage - lois et TVA
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 07:01
Flash-Info émanant de l'UNEP

Spécial TVA à réduite sur les arbres


CHUTES D’ARBRE, ÉLAGAGE, ENLÈVEMENT : ÉCLAIRCIR LA POSITION DES ASSURANCES SUR LES TAUX DE TVA


Les faits
Suite à une question écrite, l’administration fiscale vient de publier une décision en date du 24 février 2009 concernant le taux de TVA applicable aux travaux d’abattage, de tronçonnage, d’élagage et d’enlèvement des arbres nécessaires à la réalisation de travaux dans les logements.
Vous trouverez copie de cette question et de sa réponse ci-après.
Conséquence pour les entreprises du paysage (l’analyse de la loi):
Il résulte de cette décision que  seuls peuvent être soumis au taux de TVA réduite (10 % au 1er janvier 2014) les travaux (l’enlèvement, l’abattage, le tronçonnage ou l’élagage d’arbres) consécutifs à des chutes d’arbres à condition que des travaux soient nécessaires ensuite sur des locaux d’habitation (= locaux affectés à l’habitation proprement dits mais également dépendances usuelles, voies d’accès principales à l’habitation, murs de clôture et portails).
Les prestations d’élagage des arbres en vue d’une mise en sécurité des logements ne seraient pas éligibles au taux réduit de la TVA prévu par l’article 279-0 bis du CGI.
Prenons des exemples :
 - vous devez intervenir pour enlever un arbre tombé sur une maison, dans une allée indispensable à l’accès à la maison,
 - vous devez élaguer une branche tombée sur le toit,
= il s’agit bien de travaux d’urgence et le devis peut-être établi à 10 % à condition que des travaux d’entretien soient effectués par la suite sur le bâtiment ou la clôture concernés.
  En revanche s’il s’agit d’un arbre qui menace de tomber sur une maison, alors dans ce cas la facture doit être faite à TVA normale (20 % au 1er janvier 2014), puisqu’aucune intervention pour l’entretien n’est à prévoir par la suite.
Nous attirons enfin votre attention sur la position des assurances qui n’hésitent pas à contacter directement les entreprises intervenant pour leurs clients, afin de les pousser à appliquer une TVA réduite quels que soient les travaux. Tous travaux dans un parc, mais ne concernant pas directement l’habitation, sont à facturer à 20 %.
N’hésitez pas à prendre des photos des arbres concernés par les chantiers pour lesquels vous établissez des devis, qui montrent que des travaux d’entretien sur le bâtiment (ou clôture, portail…) sont nécessaires.
Il résulte de cette décision que seuls peuvent être soumis au taux de TVA à 10 % les travaux (l’enlèvement, l’abattage, le tronçonnage ou l’élagage d’arbres) consécutifs à des chutes d’arbres à condition que des travaux soient nécessaires ensuite sur des locaux d’habitation (= locaux affectés à l’habitation proprement dits mais également dépendances usuelles, voies d’accès principales à l’habitation, murs de clôture et portails).

Le texte officiel de l’administration fiscale:
La question : « Quel est le taux applicable aux travaux d’abattage, de tronçonnage, d’élagage et d’enlèvement des arbres nécessaires à la réalisation de travaux dans les logements ? »
La réponse de l’administration fiscale : « L’article 279-0 bis du code général des impôts (CGI) soumet au taux réduit de la TVA les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien portant sur des locaux à usage d’habitation achevés depuis plus de deux ans à l’exception notamment des travaux d’aménagement et d’entretien des espaces verts, lesquels demeurent soumis au taux normal.
Lorsque les travaux d’abattage, de tronçonnage, d’élagage et d’enlèvement des arbres constituent le préalable nécessaire à des travaux d’entretien, même lorsque ces derniers sont réalisés par le client lui-même, portant sur des locaux d’habitation achevés depuis plus de deux ans (locaux affectés à l’habitation proprement dits mais également dépendances usuelles, voies d’accès principales à l’habitation, murs de clôture et portails), ils n’ont pas la nature de travaux d’aménagement et d’entretien des espaces verts. Ils relèvent donc à ce titre du taux réduit appliqué aux travaux d’entretien même s’ils sont le cas échéant réalisés par un prestataire distinct.
Par ailleurs, si les travaux d’entretien entrepris sur les locaux d’habitation ont la nature de travaux d’urgence en ce qu’ils s’avèrent nécessaires pour maintenir ou rendre au logement une habitabilité normale (cf. § 147 à 153 de l’instruction publiée au bulletin officiel des impôts BOI 3 C-7-06 du 8 décembre 2006 s’agissant notamment de l’application du taux réduit quelle que soit l’ancienneté des locaux), le taux réduit s’applique dans les mêmes conditions aux travaux portant sur les arbres.
Il est rappelé en revanche que demeurent exclus du taux réduit les travaux d’abattage, de tronçonnage, d’élagage et d’enlèvement des arbres situés dans les espaces verts attenants aux habitations tels que jardins et allées de jardins (cf.§ 121 à 123 du BOI déjà cité) qui ne s’inscrivent pas dans le cadre des travaux afférents aux locaux d’habitation précédemment décrits. »


Repost 0
Published by Acces Jardins - dans Paysage - lois et TVA
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 18:29
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 21:45


Ce client possède un jardin, dont un « coin »,
longé par deux murs où s'alignent des arbustes,
lui semble triste avec sa simple pelouse.

 

Il s’agit d’égayer le lieu et de faire plaisir à la famille de ce client.

Partant du principe que la vue n’est pas le seul sens concerné par la beauté d’un jardin, nous avons proposé de réjouir aussi l’odorat.

Non seulement les yeux seront ravis, mais, de plus, les nez.

 

Les plantes sélectionnées pour ce jardin parfumé sont :

5 Aegopodium podaararia ‘Varieaatum’, 2 Akebia quinata, 3 Anémones x lesseri, 3 Aubrieta ‘Clos fleuri’, 1 Azalée japonaise ‘Kermesina’, 1 Azalée japonaise ‘Blue Danube’, 1 Azalée japonaise ‘Palestrina’, 1 Azalée mollis ‘Berry Rose’, 1 Azalée mollis ‘Prominent’, 3 Buis taillés en forme de cône, 5 Calluna , 4 Cestrum nocturum ‘Mesk Ellil’, 2 Chèvrefeuilles des bois, 1 Choisia ternata, 2 Clematis cirrhosa, 5 Dicantra formosa ‘Stuart Bootman’, 5 Erica, 5 Geranium macrorrhizum ‘Variegatum’, 5 Heuchera ‘Rachel’, 5 Hosta ‘Honeybells’, 5 Iris graminea, 1 Lavandula angustifolia ‘Hidcote’, 3 Lychnis coronaria ‘Occulta’, 1 Mahonia x media ‘Charity’, 1 Osmanthus delavayi, 1 Palmier, 1 Philadelphus ‘Silberregen’, 5 Philipendula ulmaria ‘Aurea’, 5 Phlox paniculata, 5 Phox carolina ‘Bill Baker’, 3 Rhododendrons Yakushimanum, 5 Salvia officinalis ‘Purpurascens’, 3 Statice limonium sinuatum, 1 Viburnum farreri.

 

Nous mettrons en place un système d'arrosage composé d’un réseau de tuyau poreux et dont le débit sera régi par un programmateur. Ce système assure non seulement la tranquillité, mais de plus un arrosage parfait des plantes en générant des économies d’eau.


Outre les plantes, deux panneaux en maille croisée seront apposés sur les murs, sur lesquels croîtront les plantes grimpantes ; des bordurettes de type grès délimiteront le triangle fleuri, ainsi que le massif rond ; ajoutons une pergola de bois qui enjambera l’allée et dont les pieds seront agrémentés de bacs.

015 accès jardins plan personnalisé1

Quelques modifications seront opérées par rapport au plan de base.

Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 21:40

                           C’était un p’tit coin d’jardin
                         Qui s’ennuyait et ça se voyait bien
                         C’était un p’tit coin d’jardin
                         Qui fit appel à Accès Jardins
 
                           Et un jour, Victor Ribeiro
                         Lui proposa de faire des travaux
                         De sentir bon, d’être beau
                         Le transforma en joli coin repos!
 
Il a d’abord fallu creuser
à la minipelle la tranchée
où seront scellées
les bordurettes.
Puis ôter la pelouse
et mettre à nu la terre.
Les bordurettes
sont mises en place,
longées par des fourreaux
qui accueilleront plus tard
les fils électriques destinés
à éclairer cette zone.
Changement par rapport au plan initial,
une petite terrasse destinée à l’installation d’une balancelle.
Et la bordure continue
selon une courbe douce.
Ces pavés,
à la tranche oblique se terminant par un à-plat au raz du sol, permettent un passage aisé
de la tondeuse.
Une autre bordure délimite
la terrasse de l’espace planté. Du gravier blanc
sera apposé dans l’interstice.
Les végétaux commencent à être mis en place conformément au plan.
Les ayant préalablement mis en jauge un peu plus loin, nous avons replanté les arbustes existants.
Puis planté des arbustes et fleurs dont une majorité réputée notamment pour ses exquises senteurs : Aegopodium podaararia ‘varieaatum’, Akebia quinata, Anémones x lesseri, Aubrieta ‘clos fleuri’, Azalées japonaises, Azalées mollis, Buis taillés forme cône, Calluna, Chèvrefeuilles des bois, Choisya ternata, Clematis cirrhosa, Dicantra formosa ‘Stuart Bootman’, Erica, Gaillarde rouge, Hebe, Heuchera ‘Rachel’, Hosta ‘honeybells’, Lavandula angustifolia ‘hidcote’, Lychnis coronaria ‘occulta’, Lythrum, Mahonia x media ‘charity’, Osmanthus delavayi, Philadelphus ‘silberregen’, Philipendula ulmaria ‘aurea’, Phlox paniculata, Phox carolina ‘bill baker’, Prunus lusitanica, Pyrèthre rouge, Rhododendrons Yakushimanum, Rosiers ‘Fifty-fifty’, Rosiers ‘Suneva’, Rudbeckia, Salvia officinalis ‘purpurascens’, Statice limonium sinuatum, Viburnum farreri.
Nous avons mis en place
un système d'arrosage,
comportant pas moins de 75 mètres de tuyau poreux,
reliés à un robinet,
dont le fonctionnement est mû par un programmateur.
Ce système assure une meilleure irrigation des végétaux tout en réduisant la consommation d’eau.
La création finale aura subi quelques modifications
par rapport au plan initial :
le petit massif central sera remplacé par la terrasse de la balancelle,
et la pergola sera proche du mur.
Sous la pergola, entourée de deux panneaux maille croisée
et encadrée de bacs en bois, une Vénus (ou sa cousine…)
n’a pas attendu en vain son tour pour être mise en valeur.
Nous lui avons même rempli son petit panier.
Repost 0